Manga Globe


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Big O!

Aller en bas 
AuteurMessage
Whopon

avatar

Masculin Messages : 196
Date d'inscription : 08/06/2010
Age : 27
Localisation : [CH]

MessageSujet: The Big O!   Jeu 10 Juin - 8:22

The Big O



Format: Série TV [2 saisons de 13 épisodes soit un total de 26]
Studio: Sunrise
Auteur: Yatata Hajime
Année: 1999-2000 (première saison) / 2002-2003 (deuxième saison)
Editeur: Dybex

Synopsis

Roger Smith, un ancien lieutenant de la police militaire devenu négociateur, possède un MegaDeus (robot géant) nommé Big O. L'histoire se déroule à Paradigm City où 40 ans plus tôt un étrange accident a fait perdre la mémoire à tous ses habitants. Apparaissent alors des MegaDeus qu'utilisent des malfrats pour commettre leurs crimes. Mais d'où viennent donc ces robots ? Et par qui ont-ils été construits !? Ces questions en suspens jalonnent la série en même temps que Roger Smith s'affranchit de ses missions.

[Merci Animeka]

Votre avis

Bon, alors, dans un premier temps, je crains de ne pas être objectif. Pour être franc, Big O fais partie des quatre véritables révélations qui m'ont conduit sur cette triste pente vers la mort cérébrale, soit vers l'amour des animes. [On passera les détails inutiles sur DB, Pokemon qui sont les deux étapes de mon horrible transformation en anime-garou, précédent Big O] Alors, pour ceux qui auraient eu la chance de vivre la période bénie durant laquelle j'ai personnellement vécu, vous avez peut être eu alors l'occasion d'observer ce magnifique anime sur Cartoon Network. Et oui, CN avait passé des animes avant Naruto (pour les potentiels petits jeunes), et même si on avait eu l'occasion de souffrir devant Dai Guard (je n'en garde pas un bon souvenir, oui.), on avait eu Big O. (Après, y avait d'autres trucs aussi mais là, on va encore une fois passer les détails). Bref, cette merveilleuse introduction est presque achevée. Je tiens juste à préciser que pour moi, le Big O, en tant que mecha, reste un symbole depuis mon enfance et que certaines musiques, je ne sais pas pourquoi, m'ont profondément marqué à cette période bénie de l'enfance où, étrangement, je n'écoutais strictement rien. J'écourte donc, le principal est qu'étant alors une âme influençable, cet anime m'a définitivement perturbé à tel point que je me suis enfilé deux ou trois fois la saison 1 alors que, quelques années plus tard, j'avais manqué plusieurs pans de la 2 à mon plus grand désarroi.
En bref, tout cela fais qu'il y a quelque temps, exalté parce que je me redécouvrais en pleine période de troubles intellectuels (étude, quoi), je me suis décidé à me refaire l'entier de la série, cette fois, pour définitivement pouvoir débattre sur cet anime. Comment dire? Le retour du roi, pour moi. Alors forcément, c'est comme demander à quelqu'un de critiquer son premier film avec Bruce Willis, c'est impensable, je répète donc encore et encore que mon avis se fais avec l'aide de toute une partie enfouie de ma personne, éblouie devant la classe énorme d'un Roger Smith qui possède le mecha de mes rêves.
Niveau histoire, on a une différence majeure entre les deux saisons: la première est majoritairement constituées d'épisodes presque indépendants. L'intrigue n'avance pas mesurablement, on prend connaissance de quelques personnages et on finit sur un épisode de fin de saison 1 très... à suivre, quoi. On avance enfin vers quelque chose d'assez étrange et cela nous coupait net à l'époque, entrainant un profond sentiment de peine dans mon pauvre petit coeur d'enfant desoeuvré. La première saison, même après pas mal de rererererevisions des mêmes épisodes, s'encaisse très bien de mon point de vue. La plupart d'entre eux sont intéressants, et même l'épisode de noël que j'ai du me voir un bon millier de fois, se revoit facilement après quelques années de repos. On arrive ensuite dans une deuxième saison nettement différente sur le principe, les épisodes font progresser, presque tous, voir tous, l'intrigue principal. Certains personnages prennent de l'importance ainsi que certains passages de la saison première. La fin, sans vouloir vous spoiler, peut se prendre dans une multitude de manière, je dirais. (Bon après, à partir du moment où j'ai entendu certaines théories sur la fin de Code Geass, je me dis que même Pokemon peut être source à idées folles quant aux fins de saisons)
Les personnages donc: on a un héros de base, Roger Smith, assez Bruce Wayne, je ne crois même pas que l'inspiration ait été ouvertement camouflée, tout de noir vêtu qui vit avec un majordome et fais la justice en secret. Bref, même s'il y a une inspiration, il n'en reste pas moins sympathique, ce bon Roger, avec une sorte de classe qui sied au négociateur de son espèce. A noter que, comme dans Batman, le majordome ne sert pas à grand chose si ce n'est quelques interventions plutôt comiques ou de type sympathique au visuel. Enfin, c'est mon avis. Pour le reste, je ne parlerais pas trop de Dorothy, seule fille présente jusqu'au générique, puisque ce serait difficile d'en parler sans trop ôter de goût au tout début. Enfin, c'est aussi pour ne pas faire encore plus long. Dernier personnage "principal" montré dès l'opening, Dastun, le flic, ami de Roger, beaucoup moins important pour la progression de l'intrigue, il reste néanmoins un personnage sympathique au final, l'épisode de la première saison centré sur lui se regarde bien, selon moi. Bref, pour le reste, je ne m'éternise pas, beaucoup de personnages troubles, et les méchants sont, selon moi, très intéressants, surtout parce que l'on peine souvent à nettement saisir leur point de vue avant un moment avancé de l'intrigue.
Bon, je passerais en vitesse sur le chara-design et la musique. Pas mal de thèmes musicaux possèdent plusieurs versions (j'ai écouté toute l'OST, donc je confirme) et, pour moi, ceux qui reviennent sont bons. Personnellement, j'ai toujours beaucoup apprécié les musiques de Big O, sauf peut être l'opening... Comment dire? Le spam du titre de la série, en gros. Vous verrez ça dans la partie supplément. Pour le visuel, eh bien, Roger a une coupe de cheveux un peu... Non, je m'égare encore. Le tout a une identité visuelle sympathique et globalement, cela se regarde bien. Forcément, au vu des dates de sortie, on comprend aisément que la seconde saison est plus actuelle dans le graphisme. Malgré tout, petit commentaire à part, je préfère nettement les mechas de la première saison, autant les personnages sont plus fluides (modernité, quand on te tient), autant les mechas sont un peu plus parodiques. Même si le tout est très en référence avec l'univers des plus vieilles séries de robots géants, j'ai quand même cette envie de dire que les ennemis sont un peu moins classes... Enfin bref, dernier petit commentaire là-dessus: le Big O reste l'un de mes mechas favoris. Point final, il siège dans les hautes-sphères de mes fantasmes robotisés grâce aux épiques pistons dans les bras, qui servent à faire des finish également épiques. (Oui, j'aime le mot épique. C'est un joli ensemble de six lettre qui va partout.)

Conclusion

Pour faire court, univers intéressant et histoire fascinante. On passe par une série d'histoires plutôt courte dans une ambiance assez mystérieuse, avec des combats de mechas qui se laissent regarder ne serait-ce que pour le Big O (tout est une affaire de goût, mais je l'aime cette machine); un scénario qui se fais de plus en plus sinueux au cours de la seconde saison pour finir dans un final que l'on peut interpréter de nombreuses manières, enfin, vu que tout peut s'interpréter de plusieurs manières déjà... Bref, un superbe anime de robot dont l'ambiance fascinante permet de rester scotché devant les aventures de Roger. Je remarque pour ceux qui auront zappé l'analyse que c'est un anime qui m'a marqué et que je ne suis pas totalement objectif. Et, pour finir, 26 épisodes, ce n'est pas bien long.


Bonus


Spoiler:
 

Spoiler: